Entre réalité et prospective :
   L'armée de terre française en janvier 1989
 
David DELPORTE
 
 

- - - / - - -
3 / LA FORCE AÉRIENNE DE TRANSPORT :

- - - / - - -

a / PRÉSENTATION GÉNÉRALE :

Le Commandement des Transports Aériens Militaires (CoTAM), avec poste de commandement à Villacoublay, est un organisme créé en février 1962. Il regroupe sous ses ordres la très grande majorité des moyens aériens de transport de l’armée de l’air soit trois cent vingt-six aéronefs (en parc, la situation en ligne est inférieure d'environ 20%) s’organisant au 1er janvier 1989 en :

  • quatre-vingt-dix aéronefs de transport moyens et lourds :

    • quarante-huit C-160F Transall,

    • vingt-trois C-160NG Transall,

    • douze C-130 Hercules,

    • quatre DC-8,

    • trois SE-210 Caravelle.

  • Cent-cinq aéronefs de transport léger, de liaison et de calibration :

    • vingt-six MS-760 Paris,

    • vingt-cinq EMB-121 Xingu,

    • vingt-quatre N-262,

    • quatorze Mystère 20,

    • dix DHC6 Twin Otter,

    • quatre Mystère 50,

    • deux Falcon 900.

  • cinq aéronefs spécialisés :

    • un aéronef de guerre électronique de type DC-8 Sarigue,

    • quatre stations relais transmissions de type C-160H « Astarté ».

  • cent-vingt-six hélicoptères d’aide au commandement, de liaison, de secours et de manœuvre :

    • quarante-neuf AS-350 Écureuil,

    • vingt-neuf SA-330 Puma,

    • vingt-six SA-319B Alouette III,

    • quatorze SE-3130 Alouette II,

    • sept SA-332 Super-Puma,

    • un AS-365 Dauphin.

Les trois cent vingt-six appareils listés supra sont principalement répartis dans vingt et une unités obéissant au commandement des transport aérien militaire soit :

  • huit escadrons de transport (dont un « école »),

  • trois escadrons de transport et d’entraînement,

  • deux escadrons électroniques,

  • un escadron de transport et de calibration,

  • un groupe de liaisons aériennes ministérielles,

  • six escadrons d’hélicoptères.

S’y ajoute un groupe aérien mixte dépendant de la DGSE (direction générale de la sécurité extérieure). Comme indiqué ci-après, toutes ces unités se répartissent dans diverses bases aériennes métropolitaines :


Base

Escadron

Appareils

Escadre

Base aérienne 105 d’Évreux

Escadron électronique

1/51 « Aubrac »

- DC-8 Sarigue

- - -

Groupe aérien mixte 56 « Vaucluse »

- DHC6 Twin Otter

- SA-330 Puma

Escadron électronique

1/59 « Astarté »

- C-160 H Astarté

Escadron de transport

1/64 « Béarn »

- C-160 NG Transall

64ème escadre de transport

Escadron de transport

2/64 « Anjou »

- C-160 NG Transall

Base aérienne 107

de Villacoublay

Groupe de liaisons

aériennes ministérielles 1/60

- Mystère 20

- Falcon 50

- Falcon 900

- SA-332 Super-Puma

- SA-330 Puma

- SA-319B Alouette III

- AS-365 Dauphin

- - -

Escadron de transport

1/65 « Vendôme »

- N-262

65ème escadre de transport

Escadron de transport « école » 2/65 « Rambouillet »

- DHC6 Twin Otter

Escadron de transport et de calibration 3/65 « Commercy »

- Mystère 20

Escadron d’hélicoptères

3/67 « Parisis »

- SE-318 Alouette II

- SA-319B Alouette III

- SA-355 Écureuil

- - -

Base aérienne 114

d'Aix-les-Milles

Escadron de transport et d’entraînement 44 « Mistral »

- N-262

- EMB-121 Xingu

Escadron d’hélicoptères

5/67 « Alpilles »

- SE-318 Alouette II

- SA-319B Alouette III

- SA-330 Puma

Base aérienne 120

de Cazaud

Escadron d’hélicoptères

1/67 « Pyrénées »

- SE-318 Alouette II

- SA-319B Alouette III

- SA-330 Puma

Base aérienne 123 d'Orléans-Bricy

Escadron de transport

1/61 « Touraine »

- C-160 F Transall

61ème escadre de transport

Escadron de transport

2/61 « Franche-Comté »

- C-130 Hercules

Escadron de transport

3/61 « Poitou »

- C-160 F Transall

Base aérienne 126

de Ventiseri-Solenzara

Escadron d’hélicoptères

6/67 « Solenzara »

- SA-330 Puma

- - -

Base aérienne 128

de Metz-Frescaty

Escadron de transport et d’entraînement 41 « Verdun »

- N-262

Escadron d’hélicoptères

2/67 « Valmy »

- SA-319B Alouette III

Base aérienne 200

d’Apt-Saint-Christol

Escadron d’hélicoptères

4/67 « Durance »

- SE-318 Alouette II

- SA-330 Puma

Base aérienne 203

de Bordeaux-Mérignac

Escadron de transport et d’entraînement 43 « Médoc »

- N-262

Aéroport de Roissy-Charles de Gaulle

Escadron de transport

3/60 « Esterel »

- DC-8

- SE-210 Caravelle

A ces escadrons métropolitains, nous y ajoutons les escadrons de transport d’outre-mer listés ci-après qui, outre une dotation propre en aéronefs à voilure tournante, se voit rattacher pour emploi des aéronefs de transport à voilure fixe détachés des unités métropolitaines.


Base

Escadron

Appareils

Escadre

Base aérienne 160

Dakar – Ouakam

Escadron de transport outre-mer 55 « Ouessant »

- C-160 F Transall

- SE-318 Alouette II

- SA-319B Alouette III

- SA-330 Puma

- - -

Base aérienne 181

Saint-Denis – Gillot

Escadron de transport outre-mer 50 « Réunion »

- C-160 F Transall

- SE-318 Alouette II

- SA-319B Alouette III

Détachement air 188

Djibouti

Escadron de transport outre-mer 88 « Larzac »

- C-160 F Transall

- SA-319B Alouette III

Base aérienne 190

Faa’a

Escadron de transport outre-mer 82 « Maine »

- SE-210 Caravelle

- SA-332 Super-Puma

Détachement air 375

Raizet / Les Abymes

Escadron de transport outre-mer 58 « Guadeloupe »

- C-160 F Transall

- SA-319B Alouette III

- SA-330 Puma

- SA-355 Écureuil

Élément air 376

La Tontouta

Escadron de transport outre-mer 52 « Tontouta »

- C-160 F Transall

- SE-318 Alouette II

- SA-319B Alouette III

- SA-330 Puma


- - - / - - -

b / CARACTÉRISTIQUE DES APPAREILS :






Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement